Union Cycliste des Vosges du Nord : site officiel du club de cyclisme de DOSSENHEIM SUR ZINSEL - clubeo

Une Etape du jour terrible

26 juillet 2014 - 20:44

 

Cette édition de la célèbre étape du jour restera sûrement gravée dans la mémoire des 10 000 participants venus de ….87 pays dans le monde. Le parcours de cette étape avait de quoi faire rêver les milliers d’amoureux de la petite reine tandis qu’elle faisait aussi peur à beaucoup d’entre eux. Le départ a été donné dans la capitale du Béarn Pau, la cité chère à Henri IV. Pour l’apéro, se dressait la côte de Benejacq classée en troisième catégorie avec ses 470 mètres puis en entrée un nouvel obstacle ; La côte de Laucrup, 3e catégorie (530m). Et c’est peu après Bagnères de Bigorre que se dressait "LE" plat de résistance : le célèbre col du Tourmalet avec ses 2115 mètres d’altitude. Une longue plongée dans la vallée et c’est la dernière montée vers la ligne d’arrivée tracée à Hautacam un nouveau col hors catégorie à 1520 mètres d’altitude. Ceux qui ont franchi la ligne ont fait 148km.

En effet il y a eu une météo exécrable cette année. Que de souffrances pour arriver au sommet du Tourmalet. Le mal aux jambes était omniprésent chez nos courageux représentants.Et comme pour encore durcir cette épreuve, les concurrents ont du affronter un orage. Cette météo a rendu la descente du Tourmalet apocalyptique. Des torrents de boue ont coulé sur la chaussée. La crispation et le froid ont tétanisé les participants à tel point que Lionel et Francis, deux de nos trois représentants ont du aller se réchauffer dans un café avant de repartir à l’attaque de la montée vers Hautacam (1520m).

Le début de la célèbre montée était noir de monde. « Un instant on se serait cru au "vrai" Tour de France mais le sommet était à nouveau arrosé et froid. » se souvient Christian le troisième courageux de l’UCVN. De son coté, Francis notre président se souvenait de cette terrible journée « L’étape a été terrible, il y avait de la pluie dans le Tourmalet et à Hautacam mais ON A FINI !!!!! »

Une fois la ligne d’arrivée franchie, transis de froid,  nos héros, la tête pleine de merveilleux souvenirs, ressentaient la légitime fierté d’avoir terminé une course dantesque qui empruntait les cols mythiques de la plus grande course cycliste du monde et qui fait rêver des millions d’amoureux de la petite reine.

Saluons les performances de nos gars. Luckel Christian Dossard 2588 est 1661e en 6h 44’33’’, Ohl Lionel dossard 8311 3319e en 7h26’12’’ et Massotte Francis dossard 8060 3450e en  7h 29’40’’.

 

Bravo les gars on est fiers de vous, vous avez fait honneur au maillot de l’Union Cycliste des Vosges du Nord.

Commentaires